La VAE

La VAE : QU’EST-CE QUE C’EST ?

La validation des acquis de l’expérience ou VAE, permet d’obtenir l’intégralité ou une partie d’un diplôme, d’un titre professionnel ou encore d’un certificat de qualification, en faisant valoir les acquis de son expérience professionnelle ou compétences.

LA VAE : POUR QUI ?

Toute personne salariée, à temps plein ou partiel, non-salariée, demandeuse d’emploi  indemnisée ou non, bénévole… peut prétendre à la VAE. Peu importe son âge, sa nationalité, son niveau de formation ou statut. Il faut uniquement justifier d’au moins trois ans d’expérience en rapport direct avec le diplôme, titre professionnel ou certificat visé.

POURQUOI FAIRE UNE VAE ?

La VAE est tout d’abord une satisfaction personnelle.
En effet, elle vous apporte :

  • – L’acquisition d’un diplôme, d’un titre professionnel ou encore d’un certificat de qualification grâce à votre expérience professionnelle et vos compétences
  • – La reconnaissance des acteurs de votre milieu professionnel et de votre entourage.

La VAE vous permet également d’évoluer dans votre carrière, de changer d’orientation professionnelle, de vous spécialiser ou encore d’améliorer votre employabilité.

LES ÉTAPES POUR RÉUSSIR SA VAE

Une démarche de VAE se planifie dans le temps et se déroule en plusieurs étapes…

Seules les certifications enregistrées au RNCP sont accessibles à la VAE, donc susceptibles d’être prises en charge.

Vous pouvez faire une demande de VAE pour notre Titre Responsable Marketing Opérationnel de niveau II et pour notre Titre Dirigeant Manager Opérationnel d’Entreprise de niveau I.

 Si vous êtes salarié, plusieurs options sont possibles :

La prise en charge par votre employeur comprend :

  • Des frais relatifs à la VAE en elle-même (inscription, actions de validation, constitution du jury, …)
  • Des frais d’accompagnement et de recevabilité
  • De votre rémunération dans une limite de 24 heures (consécutives ou non)

Le CPF est ouvert pour tous les salariés de 16 ans jusqu’à la retraite. Il est entré en vigueur le 1er janvier 2015 et est destiné aux salariés, aux demandeurs d’emploi et aux jeunes sortis sans qualification du système scolaire. Il suivra chaque personne de son entrée dans la vie active jusqu’à la retraite. Il remplace le DIF.

Votre VAE est financée par la contribution CPF mutualisée. Il est également possible de faire intervenir l’OPCA de votre employeur ou encore la Région en cas d’un besoin de complément.

Ce congé vous permet de vous absenter sur votre temps de travail, soit pour participer aux épreuves de validation, soit pour bénéficier d’un accompagnement à la préparation de votre validation.

  • Salarié en CDI pas de condition d’ancienneté à l’accès au congé VAE
  • Salarié en CDD, en plus des 3 années d’ancienneté, il faut avoir travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD, au cours des 12 derniers mois.

L’employeur n’est pas dans l’obligation d’accepter la demande et s’il refuse, une nouvelle demande pourra alors être formulée 1 an après.

Prise en charge par l’OPACIF – Organisme collecteur Paritaire Agréé au titre du Congé Individuel de Formation de votre employeur ou par le Fongecif.

Vous faites une demande directement à l’OPACIF dont relève votre entreprise afin de vous renseigner sur les possibilités de prise en charge financière des dépenses relatives à votre démarche de VAE.

Pour plus d’information et les autres situations : http://www.vae.gouv.fr

Des questions ?

Laissez nous vos coordonnées, un conseiller vous rappelle !

Les champs marqués d'un astérisque * sont obligatoires.